Bulletin de Quartier Somerset 10

La semaine dernière a été… bien remplie. C’était l’exemple parfait des pirouettes journalières que j’ai appris à faire à ce poste et que je peux maîtriser grâce à mon équipe réactive et dévouée.

La semaine dernière a été… bien remplie. C’était l’exemple parfait des pirouettes journalières que j’ai appris à faire à ce poste et que je peux maîtriser grâce à mon équipe réactive et dévouée.

Lundi soir, nous avons organisé notre première consultation en ligne sur la nouvelle aire de jeux d’eau du parc Dundonald. Plus de 60 personnes étaient présentes sur Zoom pour parler des trois aménagements et des deux emplacements possibles. Nous avons aussi parlé des améliorations potentielles à apporter au parc et des ressources nécessaires pour amoindrir les risques de sécurité. Je vous ferai savoir quand le projet sera sur Participons Ottawa : mon équipe a à cœur de choisir un aménagement qui plaira aux enfants, qui préservera le couvert forestier et qui respectera la valeur historique de ce parc emblématique.

Mercredi, nous n’avons parlé que de déchets au Conseil… cinq heures durant. Après une discussion approfondie sur la gestion des déchets qui a abouti à une impasse devant le comité, nous avons adopté une nouvelle limite de trois articles pour les déchets, sans aucune étiquette pour les sacs. Comme je l’ai dit pendant la réunion, je crois que nous sous-estimons la capacité du public à s’adapter au changement et qu’il ne faut pas faire de concessions sur les enjeux de l’environnement et des changements climatiques. Au final, la politique que nous avons adoptée en est une avec laquelle je peux vivre pour le moment (et qui a été saluée pour l’efficacité de ce nouveau conseil à travailler main dans la main). Toutefois, je sais aussi que nous devons sérieusement augmenter notre taux de réacheminement des déchets et que si cette solution ne nous rapproche pas de l’objectif, nous devrons prendre des mesures plus fermes à l’avenir.

Vendredi, notre communauté a été secouée par la nouvelle d’une cycliste frappée par un camion à benne sur Gladstone près de la rue Rochester. C’est un accident horrible qui survient sur une portion de route que nous savons être extrêmement dangereuse depuis des années. Cette nouvelle m’a glacée, car je suis passée à vélo sur cette même portion avec ma femme et ma fille il y a quelques jours seulement.

Quand j’ai été élue, une des premières questions que j’ai posées portait sur ce que nous pouvions faire pour construire rapidement une bande cyclable sur Gladstone, cette route destinée à être à la fois un itinéraire pour camions et pour les vélos (je le sais, ce n’est pas logique). J’ai été heureuse de voir que dans notre nouveau Plan directeur des transports, une des priorités était de faire une étude de faisabilité du réaménagement de cette route pour améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes. Toutefois, ce projet pourrait prendre des années. Et nous ne pouvons plus attendre et risquer d’autres accidents graves.

Cette semaine, je travaille avec le personnel de la Ville et des collègues du Comité des transports pour déterminer les changements que nous pouvons appliquer tout de suite pour renforcer la sécurité de cette zone pour les usagers vulnérables de la route. J’espère que vous vous joindrez à moi et aux personnes qui militent pour la sécurité des cyclistes au rassemblement de ce jeudi à 7 h 45, au coin de Gladstone et Rochester.

J’exprime ma plus sincère sympathie à la femme qui a été gravement blessée ce vendredi. Nous espérons tous que vous vous remettrez rapidement et entièrement.

Cordialement,

Ariel

Les parents d’Ottawa l’emportent contre la haine

La conseillère Troster s’est jointe aux conseillers Jeff Leiper et Laine Johnson ainsi qu’au député Joel Harden à un rassemblement pour soutenir les enfants trans à Westboro, le vendredi 10 juin. Il s’agissait d’une contre-manifestation organisée par les parents et Community Solidarity Ottawa en réponse à des personnes d’extrême droite qui comptaient proférer des messages de haine et d’intolérance envers la communauté en ciblant de jeunes enfants. Cependant, les contre-manifestants étaient quatre fois plus nombreux que les intolérants : une incroyable démonstration d’amour et de solidarité.

Pendant la campagne électorale, la conseillère Troster décrivait ce que c’était de participer aux élections dans la foulée des diatribes véhémentes contre les droits de la communauté 2SLGBTQ+. Elle est reconnaissante envers toutes les personnes de la communauté d’Ottawa qui continuent de se lever pour repousser la haine et l’intolérance.

Un grand succès pour la Vente au parc Minto

Merci à toutes les personnes présentes pendant la Vente au parc Minto du 10 juin. Nous avons adoré renouer avec le voisinage et avons hâte de remettre les bénéfices de la vente au Centre d’alimentation Parkdale!

Une de nos voisines a demandé si nous pouvions la mettre en contact avec une résidente qui tenait une table pendant l’événement. La description ci-dessous vous ressemble? Communiquez avec le bureau pour qu’on vous présente!

« Je suis tombée amoureuse de certains des colliers que la vendeuse avait. Au bout, c’était non pas une chaîne, mais du métal torsadé. Sa table se trouvait tout au bout de l’allée à gauche. Ses pendentifs, neufs et non usagés, étaient assez massifs et semblaient être faits en pierre, je pense. »

Le 1010, rue Somerset sur Participons Ottawa!

La Ville souhaite connaître votre avis sur le plan conceptuel provisoire pour un ensemble d’éléments proposés en vue de la création d’un carrefour communautaire intégré et durable.

Situé à proximité du Centre récréatif Plant et des voies ferrées de l’O-Train, au nord de la station Corso Italia, le projet vise à créer un secteur-destination, intégré à l’aménagement résidentiel de la Société de logement communautaire d’Ottawa au sud.

Apprenez-en plus et donnez vos commentaires ici.

La campagne Avoir ses vaccins à jour d’Enfants avant tout

Le groupe de travail sur la population et la santé publique de l’Équipe de santé Les enfants avant tout a été formé pour apporter aux enfants et aux jeunes les soins dont ils ont besoin. La campagne Avoir ses vaccins à jour d’Enfants avant tout existe pour que les enfants et les jeunes de la région puissent recevoir les vaccins courants.

Il est maintenant possible pour les familles, les aidants et les patients de prendre rendez-vous pour un vaccin en utilisant la page de La clinique de soins Enfants avant tout!

Pour obtenir un rendez-vous, il faut que la personne à vacciner :

  • réside ou aille dans un service de garde ou une école en Ontario;
  • soit censée recevoir les vaccins recommandés;
  • ne dispose pas d’un médecin de famille, d’un pédiatre ou d’un infirmier praticien en soins de santé primaires* ou n’ait pas facilement accès au sien.

Veuillez noter qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une carte Santé de l’Ontario pour prendre un rendez-vous.

Articles récents

Partager cette page

Passer à l'action

Recevoir les mises à jour
Contactez-nous
Événements
Contactez le 311

Restez connecté•e avec Ariel