Bulletin de Quartier Somerset 17

Le mot "rénovation" n'est pas seulement une expression à la mode, c'est une réalité malheureuse pour de nombreuses personnes dans notre ville. L'histoire est souvent la même : un locataire de longue date qui paie un loyer modéré se voit signifier qu'il doit quitter son appartement pour que le propriétaire puisse effectuer les travaux de rénovation nécessaires. Lorsqu'ils déménagent, le propriétaire procède à quelques modifications esthétiques, puis met l'appartement sur le marché pour un loyer supérieur de plusieurs centaines d'euros à celui que payait le locataire précédent.

Le mot "rénovation" n'est pas seulement une expression à la mode, c'est une réalité malheureuse pour de nombreuses personnes dans notre ville. L'histoire est souvent la même : un locataire de longue date qui paie un loyer modéré se voit signifier qu'il doit quitter son appartement pour que le propriétaire puisse effectuer les travaux de rénovation nécessaires. Lorsqu'ils déménagent, le propriétaire procède à quelques modifications esthétiques, puis met l'appartement sur le marché pour un loyer supérieur de plusieurs centaines d'euros à celui que payait le locataire précédent.

Parfois, le propriétaire cesse tout simplement d'effectuer les réparations nécessaires, laissant un appartement à loyer modéré tomber dans un état de délabrement avancé. Il s'agit souvent d'une tactique pour pousser les locataires à loyer contrôlé à quitter leur logement - une forme de démolition par négligence. Il s'agit d'une forme de démolition par négligence. C'est le genre de cas que nous voyons régulièrement dans notre bureau - et ce sont souvent des personnes âgées qui sont poussées hors des maisons dans lesquelles elles ont vécu pendant des décennies.

Lorsque des locataires sont confrontés à une expulsion illégale, à une augmentation de loyer supérieure à la norme ou à une infestation d'insectes, ils n'ont souvent personne pour les aider et s'adressent au bureau de leur conseiller municipal. Nous avons reçu quatre appels de ce type cette semaine.

C'est pourquoi j'ai eu le plaisir de présenter une motion au comité des services communautaires cette semaine, demandant au personnel de présenter des options pour la création d'un fonds de défense des locataires dans le cadre du plan décennal pour le logement et le sans-abrisme de la ville. La motion a été adoptée par le comité et n'aurait pas été possible sans l'intervention des locataires et d'Ottawa ACORN.

Prévenir les expulsions injustes est un moyen de lutter contre le sans-abrisme dans notre ville. Mais comme beaucoup d'entre vous le savent, la crise ne s'améliore pas et s'aggrave même. À l'approche du froid, nous sommes confrontés à la réalité : le système d'hébergement de notre ville sera bientôt débordé. La semaine dernière, notre bureau a découvert que 40 personnes étaient obligées de dormir debout sur des chaises dans un refuge financé par la ville, parce qu'il n'y avait plus de place pour poser des matelas sur le sol.

Jusqu'à présent, nous avons toujours été une ville où il y a toujours eu un lit chaud à la disposition de ceux qui en avaient besoin. Nous voulons que cela continue - et pour cela, nous devons investir dans des solutions d'urgence. J'ai eu le plaisir de faire partie cette semaine d'un nouveau groupe de travail sur les abris d'urgence, aux côtés du maire Sutcliffe et des conseillers Dudas, Plante, Carr et Hubley. Nous travaillerons ensemble pour veiller à ce qu'il y ait un endroit chaud où aller pour tous les habitants de notre ville qui en ont besoin.

Nous savons que la solution à long terme pour lutter contre le sans-abrisme consiste à augmenter le nombre de logements abordables et supervisés. Mais en attendant, nous devons veiller à ce que personne ne meure de froid en raison du manque de lits d'hébergement ou de centres de réchauffement. Je suis prêt à accomplir ce travail urgent avec le groupe de travail et le personnel de la ville. Je communiquerai de plus amples informations dès que je les recevrai.

Je souhaite un Halloween amusant et effrayant à ceux qui le fêtent,

Ariel

 

Articles récents

Sécurité communautaire, Fête du Canada, heures d’ouverture des bureaux, Plan directeur des transports, et plus encore!

Sécurité communautaire, Fête du Canada, heures d’ouverture des bureaux, Plan directeur des transports, et plus encore!

Vive l’été! J’ai eu beaucoup de plaisir à rencontrer des résidents lors d’événements tels que la Semaine italienne, la célébration du 55e anniversaire du Centre de santé communautaire du Centre-ville, la fête de quartier de la rue McLeod et le Marché de nuit du quartier chinois.

Partager cette page

Passer à l'action

Recevoir les mises à jour
Contactez-nous
Événements
Contactez le 311

Restez connecté•e avec Ariel