Journée internationale de la femme, soutien aux artistes, nouveau passage pour piétons, et plus encore !

Joyeuse Journée internationale des femmes! Le thème de cette année est Investir dans les femmes : Accélérer le progrès.

C’est une bonne occasion pour nous de revenir sur toutes nos réussites et sur les domaines dans lesquels la lutte pour l’égalité se poursuit. J’ai eu la chance de commencer ma journée en co-animant le déjeuner du maire, avec comme invitée spéciale Carla McLeod, l’entraîneuse de la toute nouvelle équipe de la Ligue professionnelle de hockey féminin (LPHF) d’Ottawa.

En fait, je ne vois pas de meilleur exemple d’investissement dans les femmes que la LPHF. J’ai été très émue d’assister à des matchs de la LPHF ici à Ottawa – voir des petites filles applaudir à tout rompre leurs nouvelles héroïnes est absolument extraordinaire. L’attrait de cette équipe est multigénérationnel. J’ai assisté à un match le mois dernier avec ma femme, ma fille et ma belle-mère.

Je suis également consciente du fait que la question de la promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes dans le sport est un excellent moyen d’observer ce moment politique et les progrès qu’il nous reste à faire pour garantir que chaque femme et chaque fille ait la possibilité de s’épanouir, ici à Ottawa et dans le monde entier.

Selon une étude réalisée en 2020 par l’association Femmes et sport au Canada, le taux de participation des filles au sport chute de 22 % au début de l’adolescence, ce qui conduit à un taux d’abandon d’une fille sur trois avant la fin de l’adolescence. Ces changements sont encore plus stupéfiants pour les filles ayant une identité intersectionnelle, car les filles autochtones ont le taux de participation le plus bas, de seulement 24 %.

À cela s’ajoutent des facteurs économiques qui rendent les activités sportives inaccessibles à de nombreuses familles. Le coût du loyer et de la nourriture étant actuellement très élevé, les familles qui luttent pour rester à flot mettent de côté les activités qui semblent facultatives.

C’est pourquoi il est essentiel d’offrir des programmes sportifs et de loisirs abordables ou gratuits pour bâtir des villes meilleures et équitables pour les femmes et les filles de tous horizons économiques.

Ma fille va à l’école avec de nombreuses familles de nouveaux arrivants. Beaucoup vivent encore dans des hôtels pour réfugiés ou dans des refuges. D’autres enfants sont élevés par des mères célibataires, venues ici pour apprendre l’anglais et se requalifier sur le plan professionnel avant de parrainer leurs conjoints pour qu’ils les rejoignent.

Certains de ces enfants tirent profit de programmes tels que La Porte, dans le centre-ville, qui offre une aide aux devoirs, des repas quotidiens et l’accès à des activités sportives et récréatives. Le sport est la clé de l’intégration, de la réussite scolaire, de la création de liens d’amitié et de la construction d’une communauté.

Je m’en voudrais également de ne pas mentionner les vulnérabilités particulières auxquelles sont confrontées les filles transgenres et les enfants non binaires en ce moment. Au Canada et dans le monde entier, des politiciens cherchent à leur interdire de participer à des activités sportives et à bannir les soins de santé essentiels qui les maintiennent en vie.

Il est temps pour nous de réagir et de veiller à ce que chaque enfant ait la possibilité d’être ce qu’il est et de participer aux activités qui lui permettent de s’épanouir.

En cette Journée internationale des femmes, travaillons ensemble pour construire une ville où chacun a sa place et où toutes les femmes et les filles ont une chance équitable de jouer.

Cordialement,

Ariel

PS – Vous souhaitez faire un don en l’honneur de la Journée internationale des femmes? Je suggère Le Pilier logements pour femmes, la Maison Interval, la Planification des naissances d’Ottawa, la Coalition d’Ottawa contre la violence faite aux femmes ou le Centre d’aide aux victimes de viol d’Ottawa.

--

Soutenir les travailleurs du secteur artistique et culturel

Selon un rapport publié l’année dernière par Hill Strategies, en 2020, le revenu personnel médian des artistes ontariens était de 29 600 $. C’est 41 % de moins que le revenu médian de tous les travailleurs de l’Ontario, qui est de 50 400 $. À Ottawa, les artistes sont chassés de leurs maisons et de leurs studios en raison de la rénovation et de l’augmentation des loyers.

La conseillère Troster a eu le plaisir de présenter une motion au Comité des services communautaires et au Conseil afin d’explorer les initiatives de lutte contre la pauvreté pour les artistes et les travailleurs de la culture à Ottawa. Vous pouvez écouter son entrevue sur cette initiative dans l’émission All In a Day with Alan Neal de la CBC, avec Cassandra Olsthoorn du Réseau des arts d’Ottawa.

Nouveau passage pour piétons à l’angle des rues Norman et Rochester

Un nouveau passage pour piétons a été aménagé à l’angle des rues Norman et Rochester, grâce à l’intervention des résidents du centre-ville Ouest. Y a-t-il un carrefour dans votre quartier qui nécessite des mesures de sécurité supplémentaires? Envoyez un courriel à [email protected] pour nous en informer.

Fermeture temporaire des lieux de consommation sûre

Vous avez peut-être entendu parler dans les médias de la fermeture temporaire de lieux de consommation sûre aux centres de santé communautaire et Somerset Ouest. Cette mesure a été prise pour résoudre un problème de santé et de sécurité au travail : le personnel tombait malade après avoir été exposé à des fumées provenant de drogues préparées ou inhalées sur les lieux. Nous espérons qu’avec l’amélioration de la ventilation et d’autres ajustements, ces lieux pourront bientôt rouvrir. Dans l’intervalle, le personnel d’approche de Somerset Ouest sera plus actif au sein de la communauté, distribuant des fournitures et intervenant en cas de surdose. Si une personne de votre entourage ou vous consommez des drogues, n’oubliez pas de ne jamais le faire seul et d’avoir toujours sur vous de la naloxone. Vous pouvez obtenir gratuitement de la naloxone dans n’importe quelle pharmacie. Ensemble, nous pouvons sauver des vies.

Les femmes de l’Ontario disent non

Saviez-vous qu’un conseiller municipal qui harcèle sexuellement son personnel ne peut être licencié ou empêché de se présenter aux élections? Nous en avons vu les conséquences à Ottawa lors du dernier mandat, lorsque le commissaire à l’intégrité de la Ville a découvert qu’un conseiller municipal en exercice avait « continuellement exploité » ses collaboratrices par des actes de harcèlement sexuel incompréhensibles.

Tout le monde mérite un environnement de travail sûr, y compris le personnel municipal. C’est pourquoi la conseillère Troster a présenté une motion qui a été adoptée par le Conseil pour soutenir la campagne Women of Ontario Say No en faveur d’une législation provinciale qui renforcerait les codes de conduite municipaux et prévoirait des conséquences réelles pour les conseillers qui maltraitent leur personnel.

Signature d’un bail pour des logements de transition sur la rue Queen

La Ville est sur le point de signer un bail pour convertir un immeuble de bureaux vide situé au 230, rue Queen en logements de transition pour les nouveaux arrivants célibataires. L’objectif est de réduire la pression exercée sur les centres de loisirs communautaires et d’offrir des ressources et un soutien pour aider les personnes à se reloger rapidement. Notre bureau fournira des informations supplémentaires au fur et à mesure de l’avancement du projet. Nous sommes impatients d’accueillir ces nouveaux voisins et de les aider à s’intégrer dans notre communauté.

Aidez-nous à améliorer le couvert d’arbres du centre-ville!

Saviez-vous que le centre-ville a la plus faible densité d’arbres de toute la ville d’Ottawa? Un groupe de voisins souhaite changer cette situation en en plantant davantage. Disposez-vous d’un espace dans votre jardin ou votre quartier où un arbre pourrait être planté? Ou souhaitez-vous participer à l’écologisation de notre quartier? Si oui, contactez Trees613 / Arbres613 - une initiative communautaire qui travaille avec des partenaires de confiance pour planter des arbres. N’hésitez pas à communiquer avec nous dès maintenant, car le printemps est le moment idéal pour planter des arbres avant les mois chauds de l’été!

 

 

 

Articles récents

Partager cette page

Passer à l'action

Recevoir les mises à jour
Contactez-nous
Événements
Contactez le 311

Restez connecté•e avec Ariel