Améliorer la sécurité dans les centres-villes, interdire la publicité sur les combustibles fossiles et plus encore!

« On ne peut s’attendre à ce que les gens viennent au centre-ville, il faut les y amener ». C’est une citation de la grande Jane Jacobs, tirée de son ouvrage phare, The Death and Life of Great American Cities (La mort et la vie des grandes villes américaines).

J’ai beaucoup réfléchi à cette citation ces derniers temps, au moment où nous nous efforçons de revitaliser le centre-ville d’Ottawa en raison des changements survenus dans le monde du travail à la suite de la pandémie de COVID-19.

On ne peut pas le nier, le centre-ville a beaucoup changé ces dernières années. Les changements survenus chez les fonctionnaires fédéraux ont fait en sorte qu’il y a maintenant entre 80 000 et 100 000 personnes de moins qui font la navette entre le centre-ville et la ville, comparativement à ce qu’il en était avant 2020. Cette situation a contraint certaines entreprises à fermer et a considérablement réduit le nombre d’usagers des transports en commun. Les devantures de magasins sont de plus en plus vides et les rues sont de moins en moins fréquentées. Tout cela, ajouté à l’aggravation constante de la crise des sans-abri et de la toxicomanie, a engendré un sentiment général de malaise et d’insécurité dans certains de nos quartiers du centre-ville.

Vous avez été nombreux à participer à notre grand forum communautaire sur la sécurité des quartiers au mois d’août. Nous avons entendu des résidents, des propriétaires d’entreprises, des fournisseurs de services sociaux, la police d’Ottawa et des personnes ayant connu la toxicomanie et l’itinérance. Ce forum et les échanges qui ont suivi lors d’événements communautaires, de réunions de quartier et dans ma boîte de réception ont incité mon bureau à demander davantage de ressources pour faire face à ces défis très réels dans le centre-ville.

Nous avons réalisé d’importants progrès. Grâce à la mobilisation de notre collectivité, nous avons pu obtenir un financement de 200 000 dollars pour permettre la poursuite et l’extension du Projet de sensibilisation en cas de crise des sans-abri géré par le Centre de santé communautaire Somerset Ouest. Et comme vous l’avez peut-être entendu, le centre-ville a été choisi pour accueillir un nouveau service d’intervention en cas de crise, sans intervention policière, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, qui sera mis en place cet été.

Beaucoup d’entre vous ont exprimé le souhait de voir davantage d’agents de police communautaire « faire leur ronde » dans le centre-ville. Je suis heureuse de vous dire que le nouveau financement pour Ottawa, annoncé par le gouvernement provincial plus tôt cette semaine, comprend davantage de ressources pour la sécurité publique au centre-ville. Pour bénéficier de ce financement, notre Ville doit présenter un nouveau plan de sécurité pour le centre-ville dans un délai de 120 jours. Mon bureau communiquera avec les principaux acteurs de la communauté pour s’assurer que les résidents et les propriétaires d’entreprises ont leur mot à dire sur la forme que pourrait prendre ce plan.

Lors de la réunion du Conseil municipal de cette semaine, j’ai insisté auprès du personnel pour qu’il fasse en sorte que cette initiative de sécurité fasse l’objet d’une consultation adéquate et que des fonds soient alloués à des approches en amont, centrées sur la communauté. Je m’inspire du travail effectué par Inner City Health dans Côte-de-Sable et au marché By, qui forme des personnes ayant une expérience vécue à devenir des leaders de quartier. Cette initiative pourrait offrir des possibilités de formation et d’emploi utiles aux personnes qui vivent dans la rue, tout en embellissant le quartier et en établissant des accords de « bon voisinage » dans les parties du centre-ville qui sont confrontées à des problèmes.

Nous travaillons également beaucoup sur la partie de l’équation qui consiste à « amener les gens au centre-ville », en favorisant davantage la conversion d’immeubles de bureaux vides en immeubles d’habitation. Cette semaine, District Realty a annoncé qu’il allait transformer un immeuble de bureaux de 11 étages de la rue Elgin en logements. Le groupe CLV est en train de modifier son deuxième immeuble, celui-ci sur l’avenue Laurier.

Cela s’ajoute à la « transformation douce » que la Ville effectuera pour faire d’un ancien immeuble de bureaux de la rue Queen un immeuble de logements de transition pour les nouveaux arrivants. J’ai travaillé avec le personnel de la Ville, mes collègues conseillers municipaux et le secteur de la promotion immobilière sur les moyens d’action à mettre en œuvre pour promouvoir une réutilisation plus adaptative des locaux de bureaux inoccupés.

Je suis également ravie que, dans le cadre du Budget de 2024, nous ayons pu obtenir un financement de 200 000 dollars pour des projets concernant le domaine public et les piétons. Notre bureau travaille actuellement avec les ZAC de Centretown et du village Somerset pour planifier des projets pilotes amusants et des activités de plein air pour l’été — restez à l’affût pour en savoir plus à ce sujet.

Comme toujours, l’équipe du quartier 14 est là pour vous. Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à nous envoyer un courriel à [email protected].

Chaleureusement,

Ariel

PS —Si vous avez manqué notre « Rencontre avec les assistants » de la semaine dernière, voici le diaporama de la présentation de notre équipe expliquant certaines des avancées que nous avons pu réaliser pour notre communauté au cours de ces derniers mois.

--

Non à la publicité sur les combustibles fossiles

Vous êtes nombreux à avoir écrit à notre bureau pour demander que notre Ville se désengage de la publicité des entreprises du secteur des combustibles fossiles. La conseillère Troster reconnaît qu’il est important d’examiner d’un œil critique les politiques municipales en matière de publicité afin de s’assurer qu’elles répondent aux objectifs de notre collectivité en matière de lutte contre le changement climatique. Lors d’une réunion du Comité des finances et des services organisationnels tenue le mois dernier, le conseiller Menard a présenté une motion demandant au personnel d’examiner une « modification de la Politique sur la publicité utilisant les actifs et les programmes municipaux actualisés qui porterait sur les options relatives à la publicité sur les combustibles fossiles ». La motion a été adoptée à l’unanimité par le comité et a été officiellement adoptée par le Conseil municipal cette semaine. Merci à tous ceux qui ont plaidé pour la fin des publicités sur les combustibles fossiles sur les propriétés de la Ville, vos voix ont fait la différence.

--

Séance d’information sur la réfection des égouts de la rue Elm

Joignez-vous au bureau de la conseillère Troster et au personnel de la Ville d’Ottawa pour une séance d’information ouverte à tous au sujet de la réfection des égouts du centre-ville et de la rue Elm.

Où : Salle Rochester, Centre récréatif Plant (930, rue Somerset Ouest)

Quand : Entre 17 et 19 heures, le 10 avril 2024

 

Dons pour le nouveau bâtiment de logements avec services de soutien du Pilier

Le nouvel immeuble de logements avec services de soutien de Le Pilier – Logements pour femmes, situé au 44, rue Eccles, ouvrira ses portes ce mois-ci! Avant l’ouverture, Le Pilier sollicite des dons pour les aider à préparer ces nouveaux logements. Si vous avez des articles de la liste ci-dessous que vous pouvez donner, envoyez un courriel à [email protected] ou composez le 613-254-6584, poste 521, pour convenir d’une heure de dépôt.

  • 50 paires de sous-vêtements neufs (toutes tailles)
  • 46 balais et poubelles
  • 46 serpillières et seaux
  • 46 nettoyeurs de sols
  • 46 nettoyants universels
  • 92 éponges et chiffons de nettoyage
  • 46 débouchoirs à ventouse
  • 46 tapis de bain
  • 12 tapis de douche carrés antidérapants
  • 46 grille-pain
  • 46 bouilloires électriques

 

Vente du parc Minto

Nous y sommes! C’est avec grand plaisir que nous vous annonçons que la vente du parc Minto aura lieu cette année le 8 juin, de 9 h à 15 h. Cette vente est une tradition bien appréciée au centre-ville, et nous sommes heureux de la ramener cette année. La vente de bric-à-brac annuelle est une excellente occasion de sortir tous vos objets hétéroclites et de voir s’ils peuvent connaître une nouvelle vie chez un voisin.

Pour réserver une table, veuillez remplir le formulaire ci-dessous. Si vous avez des difficultés à remplir le formulaire ou si vous n’êtes pas en mesure de le faire, veuillez communiquer avec nous à l’adresse [email protected]. Veuillez noter que les tables seront réservées selon le principe du premier arrivé, premier servi. REMPLIR LE FORMULAIRE NE VOUS ASSURE PAS D’AVOIR UNE PLACE POUR VOTRE TABLE — vous recevrez un courriel de suivi avec plus d’informations et pour confirmer votre place. Si l’intérêt est suffisant, nous ouvrirons une liste d’attente. Voici le lien pour vous inscrire.

 

Articles récents

Partager cette page

Passer à l'action

Recevoir les mises à jour
Contactez-nous
Événements
Contactez le 311

Restez connecté•e avec Ariel